Les Églises

Histoire de l’église Saint Joseph.

L’église Saint-Joseph fut construite par les architectes Rabagliati et Lusso ; elle fut consacrée le 19 mars 1911. En 1963-1964, la toiture de l’édifice fut démolie au profit d’une simple terrasse, travaux menés sous la houlette des architectes Buzzi et Rottier.

En 2010 fut entamée la réhabilitation complète de l’église. Ainsi, sous la conduite de l’architecte Bernard Camous, l’intérieur fut rénové. Les façades repeintes dans des tons ocre et crème. La toiture en tuiles reconstruite, et le clocher reçut une nouvelle croix supportée par une structure légère en chêne.


Histoire de l’église Notre-Dame du port.

L’église a été construite de 1840 à 1853, selon les plans de l’architecte Joseph Vernier, concepteur de l’ensemble de la place Île-de-Beauté. Débutée en 1840, date de la pose de la première pierre, la construction dut être recommencée, le bâtiment presque achevé s’étant écroulé en 1845.

La façade avec des colonnes a été rajoutée en 1896 par l’architecte Jules Fèbvre. L’église est inscrite comme monument historique depuis 1991, en tant qu’élément de l’ensemble architectural construit au XIXe siècle place Île-de-Beauté .


Histoire de l’église Notre-Dame du Perpétuel Secours.

L’église a été réalisée par l’architecte Jules Febvre en 1927.

C’est une petite église en béton armé s’inspirant de l’art byzantin, avec son plan centré et sa coupole à la toiture bombée et débordante. Cette technique de construction a été reprise par le même architecte à l’église Notre-Dame-Auxiliatrice. Des motifs stylisés traités en sgraffito ornent les corniches.

L’église a été restaurée avec l’aide du Conseil général des Alpes-Maritimes en 2012.